20 MAY 2016

 

FR

« Fan de Madonna : d’une ethnographie réflexive à une sociologie des affects »  

Dirigé par Philippe Le Guern Professeur, Université de Nantes Centre Atlantique de Philosophie et CRAL- EHESS IASH-SSPS Fellow Institute for Advanced Studies in the Humanities The University of Edinburgh

La Réserve – Bienvenue accueille Matthieu Duphil depuis octobre, un habitant doctorant en philosophie, qui poursuit un travail qualifié d’ « original » par Dominique Pasquier -co directrice- sur la position de fan à partir de son expérience personnelle de fan de Madonna.
Selon la sociologue de la culture et des médias (CNRS, Telecom Paris Tech), «le chercheur part du constat que certaines chanteuses, pourtant hétéronormées, sont un symbole de résistance post féministe et un symbole communautaire pour la communauté homosexuelle masculine. Ce travail de recherche repose sur un terrain en ethnographie réflexive qui assume délibérément de prendre l’expérience personnelle du chercheur comme objet d’étude. Il repose sur des observations des concerts et une analyse des sites abritant les échanges sur Madonna en ligne. Le travail est prometteur et pourrait à terme ouvrir de nouvelles pistes de recherche sur les dimensions identitaires des cultes fans.»
A l’occasion d’une fête printanière, c’est donc toute la Réserve qui propose un événement combinant la présentation de matériaux de recherches -vidéos de concert et fanmades consacrés à la chanteuse- et d’œuvres produites pour l’occasion par certains habitants plasticiens du lieu.
Au-delà de l’instant, cette soirée deviendra à terme et de fait un élément à part entière de la recherche entamée par Matthieu Duphil.

 

ENG

« Fan de Madonna: From a reflexive ethnography to a sociology of affects »

Directed by Philippe Le Guern Professor, Université de Nantes Centre Atlantique of Philosophy and CRAL- EHESS IASH-SSPS Fellow Institute for Advanced Studies in the Humanities The University of Edinburgh

La Réserve – Bienvenue has hosted Matthieu Duphil since October, a resident studying a PhD in philosophy, who is pursuing a work considered “original” by Dominique Pasquier –co-director – on the position of the fan, from his personal fan experience of Madonna.
According to this culture and media sociologist (CNRS, Telecom Paris Tech), “the researcher starts with the idea that certain singers, although hetero-standardized, are a symbol of feminist resistance and a community symbol for the male homosexual community. This research work is based on reflexive ethnography, which deliberately takes the personal experience of the researcher as the object of study. It uses observations of concerts and analysis of websites with online exchanges about Madonna. The work is promising and could eventually open up to new topics of research on the identity dimension of the fan cult.”
On the occasion of a Spring party, all of La Réserve proposed an event combining the presentation of research material – videos of concerts and fan-made objects dedicated to the singer – and works produced by artists of La Réserve.
Beyond the moment, this evening will become de facto a full element of the research started by Matthew Duphil.